Tourisme : une baisse des fréquentations relativisée

France 3

En France, le tourisme a souffert des menaces d'attentats en 2016. Paris et sa région ont perdu 1,5 million de touristes mais la baisse est à relativiser.

Sur le parvis du château de Versailles (Yvelines), il ne faut pas chercher bien longtemps pour trouver le mode d'hébergement en vogue chez les touristes. Manifestement, ils sont de plus en plus à préférer les locations d'appartements privés. L'engouement pour les locations privées ne date pas d'hier, mais il atteint aujourd'hui des niveaux records. Selon l'INSEE, les nuitées réservées via Airbnb, Abritel ou Gîtes de France par exemple, ont bondi de 30% l'année dernière. Elles représentent aujourd'hui 16% de l'ensemble des séjours en hébergements touristiques.

Les chiffres de l'INSEE remis en cause

Malgré leur succès, ces plateformes de réservation ne seraient toujours pas comptabilisées dans les chiffres de la fréquentation du pays. Si c'était le cas, elles feraient pourtant remonter les mauvais chiffres du tourisme en France. Ils s'établiraient à +2,6% de visiteurs sur l'année 2016. Ce mode de calcul proposé par l'INSEE ne convainc pas les professionnels du secteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne