Ski : les stations tournent au ralenti

France 3

La fin de la saison hivernale rime souvent avec des ventes de forfaits en baisse pour les stations de ski.

Prix abaissés sur le forfait jour, offres promotionnelles. Les stations de ski sont obligées de casser les prix en cette fin de saison pour engranger un maximum de bénéfices. 600 forfaits vendus début mars contre 4000 en pleine saison. Cette différence s'explique par la fin de la saison qui approche, mais également une autre fin. Celle des vacances scolaires. Hormis ces prix cassés, les domaines doivent faire des économies partout.

Des téléphériques à l'arrêt

Moins de main d'oeuvre, moins de salariés travaillant sur les domaines. Les stations n'ont pas le choix, elles coupent dans les budgets pour assurer leurs arrières. Les animations sont moins nombreuses également : "Entre le personnel, les remontées, le damage, on est aux alentours de 20 000 euros par jour. En basse saison, c'est 12 ou 13 000 euros", témoigne un gérant de domaine. Des différences pas forcément perçues par les skieurs, mais non négligeables pour les comptes des stations.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne