Santorin : le calvaire des ânes maltraités pour le tourisme

FRANCE 3

Santorin, dans les Cyclades (Grèce) est un joyau pour les touristes, mais aussi un enfer pour les 360 ânes, maltraités et mal nourris sous des températures caniculaires.

D'un côté, une carte postale paradisiaque fréquentée par deux millions de personnes chaque été, de l'autre, un calvaire pour les ânes. Sur l'île de Santorin, en Grèce, les animaux sont présents depuis toujours, mais désormais surexploités et maltraités. C'est ce qu'affirment les associations de défense des animaux, vidéos à l'appui. On y voit les coups de fouet, les surcharges pour des ânes qui gravissent jusqu'à cinq fois par jour plus de 500 marches sous la chaleur. Alors, les visiteurs sont-ils conscients des souffrances imposées aux animaux ? "Je pense que c'est une part de leur culture", explique une touriste.

Une île qui vit du tourisme

Il fait déjà 30°C et la haute saison se prolonge jusqu'à mi-septembre et avec elle l'exploitation des animaux qui manquent d'eau. À Santorin, 40 000 personnes travaillent sur l'île pendant l'été. Les ânes font vivre leurs propriétaires et des centaines d'employés. Selon l'Union des muletiers, les plus brutaux ont été écartés cet hiver. Mais pour un refuge qui recueille les animaux blessés, les pratiques n'auraient pas vraiment changé ces derniers mois malgré les promesses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne