Réussir ses vacances, un enjeu capital

Soir 3

Si les vacances sont normalement synonymes de repos, c'est aussi une cause de stress pour beaucoup de personnes. Il devient nécessaire de réussir cette période de l'année.

Alors que commence le deuxième week-end des départs en vacances, la psychologue Jeanne Siaud-Facchin souhaite évoquer les contradictions que peut susciter cette période de l'année. "C'est presque un comble, c'est vrai qu'il y a une espèce de stress qui est sous-jacent à ça, de réussir à tout prix. Avec une vraie tension par rapport à cette idée qu'il faut absolument passer de bonnes vacances", analyse-t-elle.


Un repos nécessaire pour le cerveau


À l'origine, les vacances doivent permettre aux gens de se relaxer, de souffler. C'est quelque chose de nécessaire à notre bien-être. "Notre cerveau en a besoin. Le cerveau a besoin de ce moment de rien", insiste la psychothérapeute. "Quand on est attaché à résoudre un problème au sens large du terme, le cerveau travaille. Et puis, quand on est dans la rêverie, à ce moment le cerveau se met en mode par défaut [...]. Cela va permettre de dégager de l'espace dans le cerveau", précise-t-elle.


Jeanne Siaud-Facchin considère qu'il faut réussir à totalement se couper du quotidien. Les cahiers de vacances ne seraient qu'une nouvelle source de stress et de travail pour les enfants qui ont davantage besoin de repos pour revenir prêts à la rentrée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne