Quand Côte d'Azur et Costa Brava se disputent les touristes

FRANCE 2

85 millions. C'est le nombre de touristes que la France aurait accueillis cette année. Un record historique. Mais la concurrence est rude et le match de la Méditerranée a commencé.

La France ou l'Espagne ? Quelle côte a les meilleurs arguments pour séduire ? Le premier, c'est le soleil bien sûr. En région Paca, il brille 2 700 heures par an, de quoi en mettre plein les yeux aux touristes. Seulement côté soleil, les Espagnols en connaissent un rayon. Il brille plus de 3 000 heures par an sur la Costa Brava. Match nul, balle au centre.

Budget, restauration, hébergement et patrimoine

Sur la plage, c'est côté budget qu'on peut départager les deux pays. Sur la Côte d'Azur, il y a plus de plages privées que publiques. Par exemple, à Juan-les-Pins, c'est 18 euros la journée pour bronzer sur des transats. C'est bien moins cher en Espagne : huit euros le parasol, et cinq euros le transat. Certains Français préfèrent donc traverser les Pyrénées, pour lever le pied.

Même constat pour la restauration et l'hébergement où l'Espagne a une marge d'avance sur la France. La seule chose sur laquelle la Costa Brava perd l'avantage, c'est le patrimoine. Avec plus de 300 musées dans la région Paca et autant de magnifiques paysages, la France a encore bien des atouts dans sa manche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne