Près de sept Français sur dix comptent partir en vacances cet été, un record depuis six ans

Des vacanciers sur la plage de Cassis (Bouches-du-Rhône), le 7 mai 2017.
Des vacanciers sur la plage de Cassis (Bouches-du-Rhône), le 7 mai 2017. (CAVALIER MICHEL / HEMIS.FR / AFP)

Sans surprise, la mer a la faveur des vacanciers : 61% des sondés déclarent vouloir s'y rendre.

Les Français n'avaient plus été aussi nombreux à faire leur valise en été depuis 2012. En effet, 69% des sondés envisagent de partir lors des congés de juillet et d'août, indique un baromètre réalisé par l'institut Ipsos pour Europ Assistance* et publié par Le Parisien mercredi 23 mai. Un score qui place notre pays devant l'Autriche, la Suisse et le Royaume-Uni, dont 66% des habitants déclarent vouloir partir en vacances.

Selon cette enquête, la mer reste la destination privilégiée des Français (61% des personnes interrogées déclarent envisager de s'y rendre), devant la campagne (21%), la montagne (18%) et la ville (15%). Plus de la moitié des sondés (57%, contre 63% en 2017) prévoient de passer leurs vacances en France. Ceux qui déclarent vouloir quitter l'Hexagone privilégient l'Espagne (16%), l'Italie (8%) et le Portugal (7%).

Un budget moyen de près de 2 000 euros

La durée des congés raccourcit toutefois : en moyenne, les sondés déclarent avoir prévu un séjour de deux semaines, contre 2,7 en 2016. Le budget prévisionnel moyen est de 1 993 euros pour les vacances (+1% par rapport à 2017).

Il faut remonter six ans en arrière pour retrouver un taux aussi important de vacanciers prêts à partir : ils étaient à l'époque 70%.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par internet du 27 mars au 19 avril 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne