Près d'un Français sur deux roule trop vite sur la route des vacances

Un véhicule circule sur la RN24 à Ploërmel, entre Lorient et Rennes, en juin 2013.
Un véhicule circule sur la RN24 à Ploërmel, entre Lorient et Rennes, en juin 2013. ( MAXPPP)

Selon une étude Ifop, 45% des personnes interrogées reconnaissent rouler trop vite en vacances. Principale excuse : le manque d'attention.

La tranquillité des vacances n'empêche pas les conducteurs d'appuyer un peu trop sur le champignon. Selon un sondage Ifop diffusé mardi 29 juillet, 45% des Français reconnaissent dépasser les limitations de vitesse sur la route des vacances. "Si 99% des conducteurs déclarent rouler prudemment au volant, ils sont pourtant 45% à reconnaître dépasser les limitations de vitesse sur leurs routes des vacances", pointe cette enquête. Et ce alors même que la voiture reste le moyen de transport plébiscité par les Français : ils étaient en effet 82% à l'utiliser pour se rendre sur leur lieu de vacances au cours des deux dernières années.

Le plaisir de rouler vite peu cité comme excuse

Le manque d'attention – 55% des conducteurs ne surveillent pas toujours leur compteur – ou la faible circulation (44%) sont les principales raisons invoquées pour justifier ces excès. Le plaisir de rouler vite est largement moins cité (10%).

Pour les départs en vacances, "la première raison qui pousse l'automobiliste à réduire sa vitesse est la présence des proches à bord du véhicule (53%)", précise cette étude. "L'information selon laquelle le fait de rouler à 140 km/h au lieu de 130 engendre une surconsommation de carburant et un surcoût financier a un impact fort" sur les sondés, note encore l'enquête. 80% d'entre eux affirment que "ceci les incitera à plus de prudence".

* Etude réalisée par l'Ifop pour l'assureur MMA et Europe 1, du 10 au 11 juillet 2014 auprès d'un échantillon de 1 004 personnes titulaires du permis de conduire, issu d'un échantillon représentatif de la population adulte française.

Vous êtes à nouveau en ligne