Pour visiter les îles de Palaos, il faut prêter serment à l'environnement

Afin d’encourager les comportements environnementaux des touristes, les Palaos leur font prêter serment à leur arrivée sur les îles.  

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est le premier pays au monde à modifier son processus migratoire en faveur de l'environnement. À l’entrée des îles Palaos, une république composée d’une centaine d’îles en Micronésie, chaque touriste doit signer un serment tamponné sur son passeport. On peut y lire : « Je vous fais le serment comme invité de protéger et préserver votre magnifique archipel. Je promets de marcher avec légèreté, de me comporter avec bienveillance et d'explorer avec discernement »

Protéger l'environnement face au tourisme

Cette mesure a été prise par le gouvernement afin de protéger l’environnement de cette république face au tourisme grandissant. Il a en effet augmenté de 70% entre 2010 et 2016, soit 160 000 personnes. Le président des Palaos, Tommy Remengesau Jr, souhaite ainsi « encourager les comportements environnementaux ».

Sur Twitter, l'acteur Leonardo DiCaprio s'est dit « fier de supporter le #SermentdePalaos »

Le président avait reçu le prix « Champion de la Terre »

Ce n’est pas sa première initiative. En 2015 déjà, Palaos avait transformé ses eaux territoriales en l’un des plus grands espaces protégés au monde, de la taille de la Californie. Le président avait d’ailleurs reçu le prix « Champion de la Terre » de la part des Nations Unies pour cette mesure. Ce qu’il attend impatiemment c’est « le jour où les initiatives prises par Palaos seront vues comme normales et relevant du bon sens. »

Les Palaos sont l'un des six pays au monde dont l'environnement et la culture sont protégés par l'UNESCO.

Vous êtes à nouveau en ligne