Noyades : plusieurs cas ce week-end

Cette vidéo n'est plus disponible

En 48 heures, trois personnes se sont noyées dans le lac d'Annecy, dont une est toujours portée disparue.

La scène est surréaliste. Au milieu des nageurs, des pédalos, les secours continuent leurs recherches. Les plongeurs tentent de retrouver un homme de 30 ans. Samedi 24 juin après-midi, il a sauté de son embarcation et n'est jamais remonté à la surface. "Sur les pédalos, il faut s'équiper de gilets de sauvetage et il y en a un sur cinq qu'on voit avec", explique Jean-Pierre Marmoiton, chef de bassin plage Impérial.

La baignade dans la Loire est interdite

Série noire puisqu'en 48 heures, le lac d'Annecy a connu trois noyades, un décédé, un jeune entre la vie et la mort et ce disparu. Autre département, l'Indre-et-Loire, et autre noyade. Il y a une semaine, à Tours, un homme de 31 ans a perdu la vie au pied d'un pont, entraîné par les forts courants. Depuis, les pompiers redoublent de vigilance. Soleil, chaleur, et ouverture de Tours-sur-plage. La tentation est grande de piquer une tête pour se rafraichir. Pourtant, la baignade dans la Loire est interdite.

Vous êtes à nouveau en ligne