Noyades : le danger de l'été

FRANCE 2

Chaque année, on recense en France environ 500 décès par noyade, c'est la deuxième cause de mortalité chez les enfants de un à quatre ans.

26 degrés dans l'air, 20 degrés dans l'eau, dès 11 h ce matin, la plage de la Pointe-Rouge, à Marseille (Bouches-du-Rhône), fait le plein, sous l'oeil attentif de six maîtres-nageurs sauveteurs. Chaque été entraîne en France un pic de noyades accidentelles. Ici, les vacanciers sont invités à la prudence. Brassards, ceinture..., c'est bien, mais pas suffisant.

Deux noyades en une semaine

Le danger ne concerne pas seulement les enfants puisqu'un Français sur sept ne sait pas nager. À l'été 2015, date de la dernière étude officielle, 50 % des noyades ont eu lieu en mer, 24 % en piscine et 22 % en cours d'eau et plans d'eau. Tourbillons dans les rivières ou fraîcheur de l'eau dans les lacs sont autant de dangers à prendre aussi en compte. Jeudi dernier en Savoie, un jeune homme de 19 ans s'est noyé dans le lac d'Aiguebelette et hier, un autre jeune de 21 ans dans le lac d'Annecy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne