Les hôteliers s'attaquent aux sites de réservation en ligne

Capture d\'écran du site de réservation en ligne Booking.com.
Capture d'écran du site de réservation en ligne Booking.com. (BOOKING / FRANCETV INFO)

La principale organisation patronale de l'hôtellerie a saisi l'autorité de la concurrence afin de dénoncer les pratiques anticoncurrentielles des agences comme Booking ou Expedia. 

Avec l'arrivée des vacances, le ton monte entre les sites de réservation en ligne et les professionnels de l'hôtellerie. Mardi 2 juillet, l'Umih, principale organisation patronale du secteur, a annoncé saisir l'autorité de la concurrence afin de dénoncer les pratiques anticoncurrentielles des agences comme Expedia ou Booking.

Selon l'Umih, "les plateformes de réservation hôtelière en ligne sont devenues un canal de distribution incontournable pour les hôteliers, notamment les plus petits d'entre eux", mais les avantages qu'elles offrent "ont progressivement été annihilés par les effets nocifs de leurs pratiques commerciales qui violent les droits européen et français de la concurrence". 

En cause notamment, le "durcissement radical des clauses contractuelles imposées aux hôteliers qui (…) ne sont pas en position de les refuser", souligne Roland Héguy, président de l'Umih. Selon lui, les commissions encaissées par ces sites sont en constante augmentation et "entraînent un étranglement des hôteliers""L'hôtelier n'a plus la maîtrise de son offre et de sa gestion", regrette Roland Héguy.

Vous êtes à nouveau en ligne