Incendies : le jour d'après

France 3

Les incendies de cette semaine ont ravagé plus de 7 000 hectares dans le sud-est de la France et en Corse. À Bormes-les-Mimosas (Var), on tente de tourner la page et on compte beaucoup sur les touristes du mois d'août mais la population a été marquée.

Depuis quelques jours, les collines verdoyantes du Cap Bénat ont laissé  place à un panorama devenu presque lunaire. Ce site, c’était la promenade hebdomadaire de Dominique Petit. Ce matin, il revient pour la première fois depuis les incendies et il a presque du mal à reconnaître les lieux. "Vous le voyez, il n’y a que les chênes-lièges qui ont tenu. La verdure, le sol repartira, mais les gros arbres, les pins, on ne les verra plus. C’est désolant", commente-t-il.

Plus de 1 600 hectares ravagés

Au total, plus de 1 600 hectares sont partis en fumée rien que sur la commune de Bormes-les-Mimosas, mais il faut désormais tourner la page car les aoûtiens sont arrivés sur les plages. Ici, l'incendie est arrivé jusque la mer. Après plusieurs heures de voiture, cette famille venue de Limoges s'installe enfin sur le sable. Voilà vingt ans qu'ils viennent ici chaque été, et cette année, l'atmosphère est un peu particulière : "l'état d'esprit c'est d'essayer d'en profiter, même si c'est vrai que quand on a découvert le spectacle ce matin, ça fait un pincement au coeur franchement", témoigne la mère de famille. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne