Feuilleton : Maldives, un paradis fragile (5/5)

FRANCE 2

Grâce au discours d'une écologiste, les Maldives prennent conscience du danger que représente le plastique. Les écoliers sont sensibilisés à la question.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ces écoliers sont un espoir pour l'écologiste présente. Elle les invite à dire "non" au plastique. "On ne veut pas créer plus de plastique. Le plastique qui est déjà là, recyclons-le. Vous allez maintenant en rapporter de chez vous pour le ramener ici", demande-t-elle. Un appel entendu par les enfants et les parents. Dans cette île des Maldives, aucun recyclage : tout était brûlé ou jeté à la mer. Ils prennent tous conscience du danger. "Nos revenus viennent surtout du tourisme. Nos clients viennent et vont dire que l'île est belle. Comme ça, d'autres touristes vont venir et on aura plus de revenus", témoigne une habitante.

Tri des déchets à Malé

L'écologiste emmène ensuite les déchets dans son centre de tri à Malé, dans la capitale. Pour cela, elle demande de l'aide aux capitaines de bateaux. Toutes les embarcations sont sollicitées. C'est le prix à payer pour conserver leur île qui ressemble à une carte postale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne