Escapades : un week-end à Brighton

FRANCE 2

France 2 nous emmène à la découverte des villes que les touristes n'ont pas toujours le réflexe de visiter. Escale à la station balnéaire Brighton, au Royaume-Uni.

Un littoral bleu éclatant, une architecture venue d'Orient, des falaises d'un blanc immaculé, et pourtant, le rouge des cabines téléphoniques. Pas de doute : nous sommes en Angleterre. Pourtant, il se dresse en son centre un improbable palais oriental en pleine terre britannique, la résidence d'été du roi George IV, construite il y a 200 ans. Mais à Brighton, il y a bien un parfum 100% "british" : une longue jetée dans la mer, symbole de la ville, qui abrite carrément une fête foraine sur l'eau, et des effluves d'huile dégagées par le meilleur ou parfois le pire de la gastronomie britannique, le fish and chips.

Une scène artistique vivante et des paysages à couper le souffle

À Brighton, il n'y a pas que la plage, mais aussi une population jeune, beaucoup d'étudiants et une des scènes artistiques les plus dynamiques du pays. Banksy, l'artiste britannique le plus engagé, et aussi le plus secret, a donc semé à Brigton quelques-unes de ses œuvres coup-de-poing. Une ville qui éclate de couleurs et de musique. La chanteuse britannique Adele, qui figure au sommet des plus grosses ventes de disques de la planète, y a fait ses premières scènes et possède toujours une maison à Brighton. Une ville qui est aux Londoniens qui est ce que Deauville (Calvados) est aux Parisiens. Une échappée belle, qui malgré son eau à 10°C, attire aussi les fans de kitesurf, avec ses kilomètres de plage et ses vents soutenus. Il ne suffit que de quelques kilomètres pour retrouver le vert de la campagne anglaise et découvrir un autre spectacle. Des falaises, qui au couchant, font le bonheur des promeneurs. Ce serait mentir que d'affirmer qu'il y a à Brighton un magnifique coucher de soleil tous les soirs ; c'est tout de même l'Angleterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne