Départs en vacances : près de 600 km de bouchons à la mi-journée

Les embouteillages près de Lyon à la mi-journée le samedi 27 juillet 2013.
Les embouteillages près de Lyon à la mi-journée le samedi 27 juillet 2013. (JEFF PACHOUD / AFP)

Bison futé a classé cette journée rouge au niveau national dans le sens des départs, et orange dans le sens des retours. 

C'est le premier grand chassé-croisé vacancier sur des routes surchauffées. La circulation était dense samedi 27 juillet en début d'après-midi sur la route des vacances, avec près de 600 kilomètres de bouchons cumulés pour ce premier grand chassé-croisé de l'été, marqué par de fortes chaleurs dans l'Est et des intempéries dans l'Ouest.

Le pic de la journée "a été atteint à 12h55 avec 595 km de bouchons", en hausse par rapport aux 500 km enregistrés il y a un an, et aux 400 km relevés samedi dernier à la même heure, selon le Centre national d'information routière (Cnir). Le record de l'été est attendu samedi 3 août, avec quelque 800 km de bouchons prévus. 

Les difficultés de circulation, très largement concentrées dans le sens des départs, devaient décroître jusque vers 15 heures, avant de remonter vers 16 heures-17 heures, avec les retours de vacances traditionnellement plus tardifs. Le retour à la normale est attendu vers 18 heures, pour cette journée classée rouge au niveau national dans le sens des départs, et orange dans le sens des retours. 

Appel à la prudence de la préfecture du Rhône

Les principales difficultés se concentraient en début d'après-midi "dans le Sud-Ouest, avec 180 km de bouchons, dans le Sud , avec 150 km, et en Rhône-Alpes, avec 120 km", selon le Cnir. On relevait également 80 km de bouchons dans l'Ouest.Dans le Sud-Ouest, la circulation était perturbée sur l'A10 à Lormont (12 km) et Virsac (4 km), sur l'A630 à Gradignan (5 km), Bruges (6 km) et Pessac (4 km), sur l'A63 à Mios (18 km) et entre Dax et Hendaye (6 km). En vallée du Rhône, le temps de parcours sur l'A7 entre Vienne et Orange était de 2h50 dans le sens des départs, contre 1h40 habituellement. Sur cette section, les automobilistes circulaient en accordéon sur 40 km.

Dans le Sud, on relevait 4 km de bouchons sur l'A61 à Carcassonne et des difficultés sur l'A9 notamment au sud-ouest de Nîmes (10 km), près de Montpellier (2 km) et au sud de Perpignan. Des mesures de régulation de vitesse ont été mises en place sur certains tronçons de l'A7 entre Vienne et Orange, alors que Bison Futé recommandait plusieurs itinéraires bis pour éviter l'A6 entre Beaune et Lyon, ou l'A40 entre Annemasse et Lyon.

La préfecture du Rhône, qui voit transiter une grande partie des voitures en direction du Sud, avait appelé vendredi à la plus grande prudence sur les routes, en raison de l'"accidentalité accrue" pendant l'été mais aussi des fortes chaleurs.

Météo-France a placé l'Isère et le Rhône en vigilance orange pour la canicule, et relevait dès le matin des températures "proches de 25°C sur l'agglomération lyonnaise", avant des pics attendus de "35 à 36°C sur le Rhône et l'Isère, localement 37°C"."Le vent de sud soufflera en cours de journée avec des rafales de l'ordre de 60 à 80 km/h, ce qui peut accentuer le risque de déshydratation", alerte l'institut météorologique.

Vous êtes à nouveau en ligne