Déjà plus de 400 km de bouchons à l'approche du plus gros week-end de chassé-croisé des vacances

Des embouteillages sur la rocade de Bordeaux (Gironde), le 16 août 2014.
Des embouteillages sur la rocade de Bordeaux (Gironde), le 16 août 2014. ( MAXPPP)

Ce week-end de chassé-croisé s'annonce comme le pire de l'été. Vendredi est classé rouge par Bison futé, samedi noir.

Ce week-end de chassé-croisé s'annonce comme le pire de l'été. Les routes des vacances sont déjà bien embouteillées vendredi 31 juillet, en milieu d'après-midi, avec plus de 400 kilomètres de bouchons relevés.

A 15h30, 332 km de retenues étaient recensées en province, 65 kilomètres en Ile-de-France, selon le Centre national d'informations routières (Cnir). La journée est classée rouge par Bison futé dans le sens des départs.

Un samedi classé noir

Les principales difficultés se situent à la traversée de Bordeaux (dans les deux sens de circulation), sur l'autoroute du soleil (A7) au sud de Lyon, et sur l'A10 en sortant de Paris en direction d'Orléans. "Certains bouchons dépassent les 30 kilomètres", notamment à la sortie de la capitale ou dans la région bordelaise, selon le Cnir.

Le pire est attendu samedi, classé noir dans le sens des départs et orange/rouge dans le sens des retours. Le 2 août 2014, il y a eu 966 km de bouchons cumulés en France, un record, lors du chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens.

Vous êtes à nouveau en ligne