Côte d'Azur : dernières heures pour certains restaurants de plage

FRANCE 2

Du côté de la Côte d'Azur, les restaurants de plage en béton, interdits par une loi de 2006, seront détruits dans les prochaines semaines.

Sur les plages de Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), des restaurants sont à l'abandon. Leurs jours sont comptés. Avant le mois de juin, ces structures seront démolies. Les habitués sont déçus. Depuis 2006, la loi littoral interdit la présence de ces constructions bétonnées sur les plages. Sur la Côte d'Azur, les destructions se sont multipliées.

350 emplois saisonniers ne seront pas créés

À Fréjus (Var), Jean-Christophe Versace, restaurateur, espérait pouvoir ouvrir pour une saison supplémentaire, mais son établissement sera bientôt détruit à ses frais. "La loi doit être appliquée pour tout le monde, mais je ne comprends pas que l'on enlève du travail à beaucoup de monde", déplore-t-il. Une fois démolis, les restaurants de plage laisseront place à des structures démontables conformes à la loi, mais pas avant l'été 2019. D'ici là, selon les professionnels du secteur, 350 emplois saisonniers ne seront pas créés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne