Contrefaçons : alerte au faux nougat de Montélimar

Le nougat de Montélimar (Drôme) est très apprécié et de nombreux vendeurs profitent de sa renommée pour vendre des contrefaçons.

Le nougat de Montélimar (Drôme) est réputé dans le monde entier. En France, il s'en vend 2 600 tonnes chaque année. Mais plusieurs centaines de tonnes de faux nougat sont vendues dans le monde entier. En Australie, du Nougat Limar, aux Pays-Bas du nougat fabriqué "à la Montélimar" avec de l'huile de palme... Le nougat de Montélimar est avant tout une recette centenaire précise que seuls quelques confiseurs réalisent encore. Le nougat doit contenir au moins 25% de miel et 30% d'amandes. Ce gout si particulier a un prix : de 30 à 45 € le kilo. Si la recette n'est pas respectée, cela peut être considéré comme une infraction par le service des fraudes.

Des vendeurs peu scrupuleux

Cela n'arrête pourtant pas les vendeurs peu scrupuleux. Sur un marché parisien, du nougat à la fraise ou aux fruits exotiques sont vendus près de 60 € le kilo. Ils sont loin de la recette de Montélimar, mais sont bien vendus comme tel. Sont fournisseur est un grossiste qui, sur internet propose un bloc à 15 € le kilo et conseille de le vendre presque cinq fois plus. Des experts nougatiers ont comparé pour nous ces nougats. Ils sont intransigeants : 1 seul morceau sur 5 recettes. Tous avaient été vendus comme du nougat de Montélimar.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne