Consommation : le manque de transparence des comparateurs en ligne pointé du doigt

FRANCE 3

Certains comparateurs en ligne ne semblent pas respecter la loi les obligeant à la transparence quant à leurs critères pris en compte dans leurs classements. 

Bon nombre de Français sont adeptes des comparateurs en ligne pour réserver un voyage ou contracter une assurance. Les associations de consommateurs appellent à la vigilance. Booking et Le Lynx ont été épinglés par la justice pour leur manque de transparence. Par exemple, un hôtelier fait tout pour que ses chambres soient irréprochables et pour figurer dans le haut du classement. Mais au fil des heures, l'ordre de son établissement ne cesse de changer, sans raisons apparentes.

5 autres procédures judiciaires en cours

Quelles sont les critères pris en compte pour ces classements ? Impossible de trouver une réponse sur le site internet. Pourtant, la loi l'oblige depuis 2016. Booking a été condamné. Selectra, un comparateur d'électricité et de gaz, a décidé quant à lui de mettre en avant cette obligation de transparence pour en faire un argument de vente. Cinq autres procédures judiciaires sont en cours contre des comparateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne