Consommation : l'indémodable chapeau de paille

France 2

C’est un des produits stars de l'été, accessoire de mode ou parfois de confort, le chapeau de paille est indémodable. Enquête sur sa fabrication.

Votre compagnon de voyage pour toutes les têtes et pour les goûts. Capeline, canotier ou panama, le chapeau de paille est indémodable. Un remède anti morosité. Un business de l'été. Alors comment est-il fabriqué ? D'où vient la matière première ? Existent-ils des chapeaux de mauvaise qualité ?

Chapeau de paille made in France

Rares sont les chapeaux encore fabriqués en France, mais c'est dans la nature verdoyante du Tarn-et-Garonne que subsiste une production avec à sa tête Jean-Claude Croustilleres. Sa paille il la reçoit sous forme de tresse achetée 10 à 15 centimes le mètre. Dans un chapeau, tout commence par la largeur de cette tresse. Avec un ballotin de paille, il peut assembler jusqu'à quatre chapeaux tous cousus main. Les chapeaux sont ensuite humidifiés puis placés dans des formes pour parfaire la fabrication. Chaque année, son usine façonne 50 000 chapeaux de paille à partir de cette matière première. C’est de Chine que vient la paille à chapeaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne