"Comment on fait quand on n’a plus de souffle ?" : des cours de natation gratuits grâce au Secours populaire

Un cours de natation - photo d\'illustration.
Un cours de natation - photo d'illustration. (BESSEYRE CHRISTELLE / MAXPPP)

A l'occasion des vacances de la Toussaint, le Secours populaire propose des cours de natation gratuits à 500 enfants partout en France.

"Vous allez nager avec nous ?", demande un enfant à Camille Lacourt. "Non, pas aujourd'hui, mais je vais vous donner des conseils", répond le nageur français, quintuple champion du monde et d'Europe et parrain de l'opération "Comme un poisson dans l'eau", organisée par le Secours populaire.

Ce lundi 23 octobre, c'est le début d'un stage de piscine intensif pour cette trentaine d'enfants des quartiers du nord de Paris. Comme dans une quarantaine d'autres piscines de France, l'association organise ces cours de natation sur cinq jours, pendant les vacances de la Toussaint. Le dispositif, proposé au total à 500 enfants, a été inauguré par Camille Lacourt et Laura Flessel, la ministre des Sports, à Bois-Colombes dans les Hauts-de-Seine.

Ces enfants, en classe de CP, sont impatients de se mettre à l'eau. Certains se rassurent en s'aidant des frites de couleur. "On a fait le constat qu'il y avait un enfant sur deux qui ne savait pas nager en rentrant en sixième", explique Christian Lampin, du Secours populaire. "L'idée, c'est de voir comment on peut amener des gamins qui sont peut-être éloignés de la pratique de la natation. On ne va pas en faire des champions olympiques en une semaine, mais en tous cas ils vont sortir de leur ordinaire, de leur quotidien, des difficultés."

Ces enfants sont très motivésCamille Lacourtà franceinfo

"Ça se passe très bien !" se réjouit l'un des enfants, très enthousiaste. "On m'a dit de rester calme, de faire des brasses et de m'entraîner." Un autre demande à Camille Lacourt : "Comment on fait quand on a plus de souffle ?" Le champion sourit, et répond, montre, encourage. Le nageur à la retraite prend son rôle très au sérieux : "Pas mal de ces enfants n'ont pas l'occasion d'aller à la piscine. C'est un peu triste qu'ils ne sachent pas nager. Donc j'espère que tous sauront nager dans très peu de temps." 

Ces enfants, âgés de de 8 à 12 ans, recevront un diplôme à l’issue de l’épreuve-test.

Vous êtes à nouveau en ligne