Camping associatif : des vacanciers en totale autonomie

FRANCE 2

Au camping d'Arrens-Marsous, dans les Hautes-Pyrénées, ce sont les campeurs eux-mêmes qui gèrent le site. Un camping associatif beaucoup moins cher que les autres. 

Dans leur camping, corvée nettoyage de sanitaires pour la famille Majeri. "C'est un choix. Parce que je savais très bien que j'aurais ça : un jour de service pendant mon séjour", explique le père de famille, tout en s'attelant à la tâche. C'est effectivement la règle dans le camping autogéré d'Arrens-Marsous. Chacun s'y prête avec le sourire.

Pas d'accueil ni d'employés

Dans le camping, il n'y a personne à l'accueil et aucun employé. Ce sont les résidents eux-mêmes qui tiennent le camping. Cette semaine, une heure par jour, Gilles Ernoult s'occupe des factures. "C'est simple. La trésorerie est simple. Dans le logiciel, tout est préparé, tout est prêt de façon à ce qu'on saisisse les entrées et les sorties. La taxe de séjour est calculée automatiquement. Donc vraiment, il n'y a aucune difficulté à faire la comptabilité du camping", explique le bénévole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne