Aude : le boom des maisons de vacances flottantes

FRANCEINFO

Les cabanes flottantes sont de plus en plus prisées par les touristes. Illustration dans le port de Gruissan (Aude).

Habiter sur l'eau, ils sont nombreux à en avoir rêvé. On ne parle pas d'un bateau mais d'une maison flottante. Sans prendre le large, les vacanciers expérimentent cet été ce qui pourrait être l'habitat du futur. Sur la côte méditerranéenne, un modèle dominant est menacé. Avec l'érosion, la mer grignote chaque année jusqu'à cinq mètres de terrain.

180 euros la nuit sur l’eau

Philippe Robert, directeur d’un camping à Vias, dans l'Hérault, a déplacé plusieurs bungalows : "Il y avait 41 emplacements qui ont été supprimés". Plutôt qu'un péril pour le tourisme, certains veulent y voir une solution. Richard Perdu a conçu deux maisonnettes flottantes amarrées dans le port de Gruissan (Aude). Pour leurs vacances cette année, Mélanie Croizet et Wilhel Alaoui voulaient quelque chose de différent. Ils ont payé 180 euros pour passer la nuit sur l’eau. Les habitats flottants sont une nouvelle source de revenus pour le port de Gruissan. 35 nouvelles cabanes seront bientôt installées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne