Argelès-sur-Mer : près de 600 personnes évacuées après une fausse alerte à la bombe dans un camping

L\'alerte a finalement été levée peu avant 18 heures et les touristes ont pu regagner leur lieu de vacances dans le calme.
L'alerte a finalement été levée peu avant 18 heures et les touristes ont pu regagner leur lieu de vacances dans le calme. (CAPTURE D’ÉCRAN GOOGLE MAPS / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Aucun engin explosif n'a été découvert sur les lieux.

Près de 600 vacanciers ont été évacués mercredi 8 août du camping Taxo les pins à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) après une alerte à la bombe, rapporte France Bleu Roussillon.

Les responsables du camping ont reçu un appel menaçant. Un homme affirmait y avoir déposé une bombe. Selon la gendarmerie, il aurait ensuite prononcé les mots "Inch'Allah". Près de 70 militaires ont été dépêchés sur place. Le camping a été passé au peigne fin avec l'aide d'un chien renifleur, mais aucun engin explosif n'a été découvert.

L'appel menaçant aurait été passé depuis la Seine-Maritime

L'alerte a finalement été levée peu avant 18 heures et les touristes ont pu regagner leur lieu de vacances dans le calme. Les vacanciers ont été conduits dans le gymnase et certaines salles de classe du lycée Christian Bourquin tout proche. Une trentaine de personnes ont été victimes de légers malaises à cause de la chaleur. 

Une enquête a été ouverte. Selon les premiers éléments, le coup de téléphone menaçant aurait été passé depuis la Seine-Maritime.

Vous êtes à nouveau en ligne