Pyrénées : la peur de l’ours

France 3

Les mesures d’effarouchement ont été renforcées dans les Pyrénées après une nouvelle attaque dans le secteur d’Ustou en Ariège. Un ours s’en est pris à un troupeau de brebis mercredi 15 juillet dans la soirée.

Après la colère, la crainte a-t-elle gagné la colère des éleveurs d’Ustou (Ariège) dans son massif ? Dans la nuit du mercredi 15 juillet, une bergère a eu très peur quand elle a assisté à l’attaque de ses brebis par quatre ours, et que des tirs d’effarouchement ont eu du mal à faire fuir. Samedi 18 juillet, Philippe Lacube le président de la chambre d’agriculture de l’Ariège, est venu lui apporter son soutien : "On a une bergère qui est aujourd’hui dans l’inquiétude. On est passé de la colère à la douleur, et maintenant à une énorme crainte."

Un arrêté pris pour empêcher la randonnée

La crainte est partagée par la mairie d’Ustou. Un arrêté a donc été pris pour empêcher la randonnée sur le secteur attaqué. "C’est vrai qu’aujourd’hui on est complètement démunis", explique Georges Arcizet, l’adjoint au maire d’Ustou. Les randonneurs sont nombreux dans la région, et la cohabitation avec les ours n'inquiète pas vraiment. Après l’attaque de mercredi, la préfecture de l’Ariège a décidé de déclencher le protocole "ours à problèmes".


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne