VIDEO. Le fléau de la rupture de stock à Noël

France 2

Chaque année, des jouets connaissent un trop grand succès. Les produits stars se retrouvent en rupture de stock. Résultat, le prix s'envole et un marché noir se met en place sur internet. Une équipe de France 2 a mené l'enquête.

Catalogue à la main, la caméra de France 2 suit un père soucieux. Il ne trouve pas vraiment ce qu'il souhaitait mettre dans sa hotte. Après avoir questionné un vendeur, la nouvelle tombe : le jeu est en rupture de stock. L'homme est désemparé.

La rupture de stock est chaque année la hantise des parents qui n'ont qu'une envie, faire plaisir aux enfants. "On n'a pas forcément envie d'acheter quelque chose d'autre qui risque de ne pas leur plaire pour compenser", témoigne une mère.

"On ne peut pas acheter plus que ce qui est fabriqué"

Cette année le produit phare est appelé "chronobombe". Et il ne se trouve déjà plus en magasin explique Blajenka Miletic, une vendeuse.

D'où vient la rupture de stock ? Le responsable des achats du magasin de jouets, Rodolphe Brondy, assure que ces ruptures sont la conséquence d'une trop grande demande. "On ne peut pas acheter plus que ce qui est fabriqué", ajoute-t-il.

De son côté, Guillaume Mamez, fabricant de la fée star de 2013, explique qu'il n'a pas su prévoir le succès de son produit.

Cependant depuis quelques années, cette pénurie semble orchestrée et entretenue par des acheteurs qui vident les rayons en automne et alimentent un marché noir sur internet. Pour échapper à cette envolée des prix, il suffit d'acheter après Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne