Noël : le danger des piles bouton

FRANCE 3

On les retrouve dans certains jouets, notamment sous le sapin. Les piles bouton peuvent représenter un danger mortel pour les enfants qui peuvent les ingérer.

Parmi les cadeaux de Noël, un bon nombre de jouets à pile que les enfants de 1 à 6 ans peuvent porter à la bouche et avaler. Des piles bouton fines ou minuscules dont on ne se méfie pas à priori. Le danger n'est pas l'étouffement, mais les brûlures qu'occasionne la pile dans le corps. Pour le démontrer, l'UFC-Que Choisir a placé une pile bouton entre deux tranches de jambon. En une heure, dans un milieu humide, la pile se décompose. En deux heures, le lithium corrosif brûle les organes. Et en 24 heures, les dégâts sont considérables et se propagent au reste du corps.

Cinq décès en 19 ans

Pour un pédiatre, il est alors déjà trop tard. "La brûlure de l’œsophage va traverser la paroi œsophagienne et ensuite brûler la paroi de l'aorte et provoquer une hémorragie cataclysmique au-delà de tout recours", explique Dr Rony Sfeir, pédiatre au CHU de Lille (Nord). En 19 ans, cinq jeunes enfants sont décédés. C'est donc un fait rarissime, mais de plus en plus fréquent chez les tout-petits qui ne parlent pas encore. Chaque année, 1 200 personnes ont le bon réflexe d'aller aux urgences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne