Noël : la course aux derniers préparatifs est lancée

Lundi 23 décembre, en France, la préparation du repas de Noël s'accélère. Les perfectionnistes profitent de ces dernières 24 heures pour peaufiner leur réveillon.

Lundi 23 décembre, il faut de la patience pour accéder à l'étalage de fruits de mer. Dans un supermarché Monoprix en Île-de-France, c'est l'un des rayons les plus fréquentés à la veille de Noël : la fraîcheur des produits est primordiale pour les consommateurs. Il y des crevettes à 50€ le kilo, ou encore des langoustes à près de 40€ le kilo.

156 € par foyer en moyenne

Les Français sont prêts à mettre le prix pour des produits exceptionnels. C'est une semaine cruciale pour le magasin qui espère une hausse de 10% de ses ventes. "C'est risqué parce qu'on s'engage sur des quantités et on espère que les clients seront là pour venir chercher ces produits", indique Sylvain Gaudu, porte-parole de Monoprix. Au rayon fromage, les clients s'activent aussi. Et là non plus, pas question de faire attention à son budget. Cette année, les Français devraient dépenser 156 € par foyer en moyenne pour le repas de Noël. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne