Le géant des jouets Toys'R'Us se déclare en faillite

Un magasin Toys \'R\' Us à Brandon en Floride (Etats-Unis), le 29 octobre 2016. 
Un magasin Toys 'R' Us à Brandon en Floride (Etats-Unis), le 29 octobre 2016.  (GERARDO MORA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'enseigne croule sous sa dette et fait face à une concurrence féroce de ses concurrents sur internet.

Le jeu de la concurrence avec internet lui a été fatal. Toys'R'Us, la première enseigne américaine de jouets, s'est déclaré en faillite et s'est mise sous la protection de ses créanciers, tout en disant être en mesure de poursuivre ses activités, lundi 18 septembre.

Ce placement sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, l'équivalent d'une procédure de sauvegarde, est le plus important jamais effectué par un distributeur spécialisé. Il intervient alors que Toys'R'Us, ses 1 600 magasins et 64 000 employés lancent les préparatifs de la saison de Noël, période cruciale pour le groupe.

Un prêt pour rassurer les fournisseurs avant Noël

Toys'R'Us, basé à Wayne dans le New Jersey, a précisé avoir reçu une ligne de crédit de plus de trois milliards de dollars (environ 2,5 milliards d'euros) de ses banquiers. Ce prêt, soumis à l'approbation de la justice, est de nature à rassurer ses fournisseurs pour le paiement des livraisons de la période des fêtes, qui commence fin novembre aux Etats-Unis.

"Nous espérons que les contraintes financières qui nous ont freinés seront réglées de manière durable et efficace", a déclaré le directeur général Dave Brandon dans un communiqué. "Notre objectif est de travailler avec nos détenteurs d'obligations et autres créanciers pour restructurer notre dette de long terme de cinq milliards de dollars et notre bilan."