Jouets : une poupée made in France

FRANCE 2

Dans la Meuse, l'entreprise Petitcollin est la dernière fabrique française de poupées artisanales. Son produit phare est la poupée Câlinette.

Câlinette n'est pas une poupée comme les autres, elle est née dans la dernière fabrique française de poupées. À Étain dans la Meuse, depuis 1900, on fabrique des jouets. En 1934, l'entreprise Petitcollin est le premier fabricant de jouets en Europe. À l'époque, près de 2 millions de poupées sortent de ses ateliers qui emploient jusqu'à 700 personnes. Aujourd'hui, à l'atelier, il n'y a plus que dix salariés, mais le reste n'a pas changé. Les machines, les techniques et les moules ont traversé le siècle dernier.

30 000 poupées artisanales chaque année

"C'est un savoir-faire important. Comme on voit tout ce qui s'en va ailleurs, il faut essayer de le conserver le plus longtemps possible. (...) Il n'y a pas un robot. Tout passe dans les mains. C'est ça qui est bien. C'est ça qui est beau", confie Francis Hussenet, ouvrier polyvalent. Toutes les étapes de fabrication sont restées manuelles. 30 000 poupées artisanales sont ainsi fabriquées chaque année. Forte de son succès, l'usine devrait ouvrir d'ici quelques mois une boutique en ligne, pour vendre directement ses poupées aux particuliers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne