Alsace : zoom sur un pain d'épices d'exception

FRANCE 2

À deux semaines de Noël, France 2 se penche sur ce produit de fêtes qu'est le pain d'épices. À Gertwiller (Bas-Rhin), capitale du pain d'épices, une famille de producteurs d'exception perpétue la recette d'autrefois.

C'est au moment où les décorations de Noël font leur apparition que débute la saison du pain d'épices, une saison qui rythme la vie de Steve Risch depuis sa naissance. À 40 ans, il est l'héritier d'une famille de pain-d'épiciers à Gertwiller (Bas-Rhin). Son père et son grand-père avant lui ont repris l'entreprise. Depuis un an, c'est à lui de faire tourner la biscuiterie familiale. Il nous guide en cuisine, à la rencontre de salariés qu'il connait depuis toujours. La pâte mère, c'est la base du futur pain d'épices. Elle commence avec de la farine. Une recette secrète que le pâtissier Michel Gunger a dû modifier plusieurs fois en quarante ans de carrière.

Prisé pour son goût et ses messages personnalisés

Cette pâte reposera ensuite six semaines, avant d'y ajouter le plus important : les épices. Importées d'Asie, elles sont savamment dosées dans l'atelier. Plus de 300 formes de pain d'épices sont réalisées, toujours à la main, comme autrefois, avec des emporte-pièces qui suivent les tendances. Des créations à la demande devenues le point fort de l'entreprise. Dans certaines familles, le pain d'épices est bien plus qu'une simple gourmandise de Noël. Vendus environ 3 euros pièce le pain d'épice individuel, ces souvenirs sont très prisés sur le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), tant pour leur goût que pour leur message. Un intemporel qui a permis à l'entreprise de devenir la plus grosse fabrique française de pain d'épices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne