Marc Chagall, entre peinture et tapisserie

FRANCE 3

Une autre lecture de l'oeuvre de Marc Chagall, c'est ce que propose actuellement le musée de Nice. Le musée expose en effet des tapisseries inspirées de l'oeuvre du peintre.

Le musée de Nice expose en ce moment le travail d'une grande spécialiste de la tapisserie, Yvette Cauquil-Price. La particularité de ce travail, les tapisseries s'inspirent de l'oeuvre du peintre Marc Chagall. Au musée de Nice, on se félicite d'avoir mis en avant le travail de la lissière : "C'est ça qui est magnifique dans son travail, c'est sa capacité d’interpréter et de rendre des effets de peinture à travers l'art du textile". explique Anne Dopper, directrice des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes.

Une collaboration de vingt ans

Yvette Cauquil-Price utilise d'abord des laines différentes, de tailles différentes. Elle les mélange, elle les chine et elle oriente ses points différemment pour rappeler les coups du pinceau. Sa collaboration avec le peintre aura duré plus de vingt ans, une collaboration très minutieuse. L'oeuvre à reproduire est en effet d'abord dessinée sur un carton, détaillée au millimètre près avant d'être approuvée par le peintre. "C'est comme si Chagall était un compositeur et qu'Yvette Cauquil-Price était une musicienne qui interprète sa partition et lui donne une couleur différente", juge Anne Dopper. Ensemble, le peintre et la lissière, ont mis au point une vingtaine d'oeuvres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne