L'obésité tue trois fois plus que la malnutrition

Une étude menée dans 187 pays sur l\'état de santé du monde, publiée, samedi 15 décembre 2012 dans la revue scientifique médicale britannique \"The Lancet\", indique que l\'obésité tue désormais davantage que la malnutrition.
Une étude menée dans 187 pays sur l'état de santé du monde, publiée, samedi 15 décembre 2012 dans la revue scientifique médicale britannique "The Lancet", indique que l'obésité tue désormais davantage que la malnutrition. (DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)

Elle a tué 3,4 millions de personnes en 2010, selon une étude sur l'état de santé du monde publiée dans la revue médicale britannique "The Lancet".

A l'échelle de la planète, l'obésité tue trois fois plus que la malnutrition. C'est ce qu'indique une étude menée dans 187 pays sur l'état de santé du monde, publiée samedi 15 décembre dans la revue scientifique médicale britannique The Lancet (en anglais). Dans l'ensemble des pays du nord, l'obésité a été responsable de la mort de 3,4 millions de personnes en 2010 alors que, la même année, la malnutrition a été tué moins d'un million d'individus.

"En 20 ans, on est passé d'un monde où les gens souffrait de malnutrition à un monde où les gens souffrent de maladies liées à une alimentation trop grasse et trop riche". C'est ce qu'indique au quotidien The Daily Telegraph (en anglais), le 13 décembre, un des auteurs de l'étude, le docteur Majid Ezzati, président de la Global Environment Health de l'Imperial College de Londres. 

Ces résultats vont dans le même sens que ceux de la Fédération internationale de la Croix-Rouge dans son rapport annuel sur les désastres mondiaux, relevés en septembre par le site Atlantico. L'ONG indiquait que la planète compte près d'un milliard de personnes mal nourries, mais que le nombre d'obèses ne cesse de croître et atteint désormais près d'1,5 milliard d'individus dans le monde. Ce sont désormais les pays en développement qui sont de plus en plus touchés par le phénomène.

Vous êtes à nouveau en ligne