École : le blues de la rentrée

FRANCE 2

Lundi 3 septembre, environ 12 millions élèves et 880 000 professeurs vont se retrouver.

Certes, ce n'est pas la fin du monde. Mais le retour sur terre transporte son lot de nostalgie. Après le temps des plaisirs, voici venu la saison du travail et de l'automne. Changement de rythme, nouveau départ, blues, stress ou angoisse, tout le monde y passe. Voici la famille de Sandra Kulak, pour ses derniers moments de vacances. Demain, c'est la rentrée. Jeanne va entrer en CE1, c'est le moment de reprendre de bonnes habitudes. Dernières révisions et ultimes préparatifs. Charlotte elle, entre en 3ème. Le brevet des collèges sera au moins de juin. Mais déjà, elle éprouve la nostalgie des grasses matinées.

53% des étudiants français quittent le cocon familial après le bac

Mais la grande affaire cette année, c'est le départ de Valentine. La jeune bachelière va quitter le cocon familial comme 53% des étudiants français. Derniers préparatifs avant de s'installer seule à une trentaine de kilomètres, pour suivre une prépa littéraire. Comme son frère aîné avant elle, Valentine va prendre son envol. Le blues de la rentrée, c'est souvent le temps qui passe pour les parents. La maman, Sandra Kulak en connaît un rayon en matière de rentrée, demain ce sera sa treizième dans le Val d'Oise. Pour tous les enseignants, la tension monte les quelques jours qui précèdent le retour en classe. Mais la réunion de pré-rentrée ne chasse pas toujours les angoisses, même chez les plus expérimentés. Pour les professeurs, pour les parents et pour les élèves, ce ne sera peut être pas facile de s'endormir dimanche 2 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne