Une Américaine accouche de jumelles de pères différents

Une Américaine a mis au monde des jumelles de deux pères différents (photo d\'illustration).
Une Américaine a mis au monde des jumelles de deux pères différents (photo d'illustration). (LEANNE TEMME / PHOTOLIBRARY RM / GETTY IMAGES)

Deux jumelles mises au monde aux Etats-Unis en janvier 2013 sont nées de pères différents. Un cas – rare – de superfécondation.

Les tests ADN sont formels. Deux jumelles mises au monde aux Etats-Unis en janvier 2013 sont nées de pères différents, rapporte le New York Times. Cette curiosité biologique a été découverte à l'occasion d'une demande de pension de la mère au prétendu père des deux fillettes. Pour prouver la paternité, deux tests ADN ont été diligentés, révélant que l'homme n'avait conçu qu'une seule des deux enfants.

Un cas de superfécondation

Comment un tel scénario a-t-il pu se produire ? Il s'agit d'un cas de superfécondation, explique une obstétricienne interrogée par le New York Times. Ce phénomène rare consiste en la fécondation de deux ovules (ou plus) par des spermatozoïdes provenant de spermes différents. "Un spermatozoïde peut rester viable jusqu'à cinq jours. Si la mère a eu une relation sexuelle avec un premier homme, avant d'ovuler puis d'avoir une relation avec un autre homme, le tout en moins d'une semaine, alors le sperme du premier homme peut avoir fécondé un ovule, et celui du second, un autre ovule", explique le Dr Jennifer Wu, de l'hôpital Lenox Hill de New York.

C'est exactement ce qui s'est passé. La mère a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec un autre homme dans la semaine ayant suivi le rapport qui a provoqué sa grossesse. Elle n'aura donc droit qu'à la moitié de la pension à laquelle elle aurait pu prétendre, a décidé le juge.

 

Vous êtes à nouveau en ligne