Cinq usages méconnus des drones

Un drone de l\'entreprise française Fly-n-Sense, permettant de surveiller les feux de forêt, photographié le 12 juillet 2012.
Un drone de l'entreprise française Fly-n-Sense, permettant de surveiller les feux de forêt, photographié le 12 juillet 2012. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Ces engins volants sans pilote, d'une importance stratégique en temps de guerre, rendent aussi des services dans la vie civile. Passage en revue.

On connaît leur visage militaire. Les drones, ces avions sans pilote, sont en général utilisés par les armées pour surveiller l'ennemi ou mener des opérations de destruction. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a d'ailleurs annoncé, le 19 mai, vouloir acheter deux drones d’observation américains pour rattraper le retard de la France dans ce domaine. Mais les drones ont aussi des usages moins connus. Francetv info les passe en revue.

Contre les tags

La compagnie de chemin de fer allemande Deutsche Bahn va tester prochainement des drones contre les tagueurs. L’objectif est de les repérer en pleine nuit grâce à une caméra infrarouge, avant de les attaquer en justice. Ces drones peuvent filmer à 150 mètres de distance et coûtent près de 60 000 euros chacun.

Pour les journalistes

C’est le nouveau programme mis en place depuis novembre 2012 par l’université du Missouri et sa radio KBIA. Selon le directeur du programme, Scott Pham, le drone peut être un bon moyen de trouver des informations. “Pourquoi les citoyens et les journalistes ne pourraient-ils pas utiliser cette technologie pour raconter des histoires et mieux découvrir le monde qui nous entoure ?”, lance-t-il au site d'information américain Politico (en anglais). Une expérience qui pourrait donner des idées aux paparazzis, même si le site people américain TMZ a démenti à Politico, en novembre 2012, chercher à acquérir un drone pour traquer les stars.

Pour parachuter des bières dans les festivals

Envie d'une petite mousse sans bouger de la pelouse de votre festival de musique préféré ? Le festival Oppikoppi, en Afrique du Sud, va tester le concept cet été. Une application permettra aux participants de commander une bière à partir de leur smartphone. Et elle leur sera livrée… par drone, rapporte le Daily Mail (lien en anglais).

Autre variante, l’année dernière, le Darwin Aerospace (lien en anglais), un petit laboratoire de recherche américain, avait expérimenté la livraison de burritos par drone, note Le Figaro Etudiants.

Pour surveiller les lignes électriques

ERDF, filiale d’EDF, va expérimenter plusieurs drones pour surveiller ses lignes électriques. C’est dans la région Rhône-Alpes que seront testés ces appareils, qui permettront notamment “d’améliorer les interventions dans les zones difficiles d'accès”, explique France 3 Alpes. Depuis mai 2012, les drones civils sont autorisés dans l'espace aérien français, rappelle France 3.

Contre les incendies

Les pompiers des Landes utilisent depuis juillet 2012 deux drones pour surveiller les 630 000 hectares de la forêt des Landes. Une première en France. ”Aujourd'hui, le drone permet d'avoir une information partagée avec les collègues pour une meilleure prise de décision", affirme le commandant Jean-Pierre Lespiaucq, chargé de la prospection au sein du Service départemental d'incendie et de secours des Landes, cité par l’AFP et repris par 20 Minutes. Le dispositif intéresse d’autres pays. Des pompiers hollandais et britanniques sont venus dans les Landes pour se renseigner sur le procédé.

Vous êtes à nouveau en ligne