"Blue Monday" : les conseils les plus bizarres pour éviter la déprime hivernale

Pour éviter la carence en vitamine D, il est recommandé de manger du maquereau.
Pour éviter la carence en vitamine D, il est recommandé de manger du maquereau. (GARO / PHANIE / AFP)

Le troisième lundi de janvier est considéré comme le jour le plus déprimant de l'année. Aucune étude ne le prouve scientifiquement, mais le sujet fait réagir.

On l'appelle le "Blue Monday", littéralement le "lundi bleu". Cette expression désigne le troisième jour de janvier, qui est censé être le plus déprimant de l'année. En décembre 2005, Cliff Arnall, un psychologue britannique se présentant comme docteur à l'université de Cardiff, annonce avoir fait cette découverte, formule mathématique à l'appui.

Mais cette affirmation n'a rien de scientifique : la formule est "absurde et stupide", comme le démontre le quotidien britannique The Guardian (en anglais) en 2006. Puis Cliff Arnall reconnaît lui-même avoir été payé par un voyagiste pour une campagne de promotion. Objectif : inciter à la réservation de billets et séjours pour de futures vacances.

Qu'importe. Lundi 16 janvier, le "Blue Monday" de l'année 2017, le mot-clé continue de faire réagir sur Twitter. Et chacun propose ses solutions pour lutter contre la déprime hivernale. Tour d'horizon des plus bizarres.

Manger du maquereau, de la choucroute et boire du thé noir

Mais pas forcément les trois en même temps ! Pour éviter la déprime de l'hiver, il faut soigner son alimentation, recommande le professeur Michel Lejoyeux, psychiatre et addictologue, interrogé lundi par 20 Minutes et Europe 1

Pourquoi ce conseil ? Pour éviter la carence en vitamine D. "Quand les neurones du cerveau manquent de vitamine D, on ressent davantage de tristesse", explique Michel Lejoyeux. Selon lui, il faut donc privilégier les aliments qui en contiennent : le poisson en général, le maquereau et les sardines en particulier. 20 Minutes assure même, en citant des études, que les cornichons, les pickles et la choucroute seraient des aliments "alliés du sourire". "Le cornichon n'est pas un aliment magique ou une drogue", nuance cependant Michel Lejoyeux.

Faire du jardinage

C'est ce que recommande LCI. Qui a peut-être oublié qu'on est en plein hiver et qu'une vague de froid est annoncée à partir de mardi... Le site de la chaîne en continu cite l'étude de chercheurs des universités d'Essex et de Westminster (Royaume-Uni), qui ont découvert qu'une session hebdomadaire de jardinage de 30 minutes était un vrai plus pour la santé. Leurs conclusions ont été publiées dans le Journal of Public Health et reprises dans The Telegraph (en anglais) le 30 octobre 2015.

Pourquoi ce conseil ? En réalité, le plus important, c'est de faire de l'exercice physique pour doper la sécrétion de l'endorphine et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs qui jouent un rôle dans l'humeur, comme l'explique France Culture. Si on n'a pas très envie de bêcher son jardin, on peut donc sauter à la corde pendant dix minutes, marcher ou courir.

Regarder "Pretty Woman", des vidéos de bébés et d'animaux

RTL a concocté une vidéo avec une sélection d'images d'animaux et de bébés "qui vous redonneront le sourire". Et elle l'a baptisée : "Petit kit de survie anti-déprime". De son côté, LCI (encore) a sélectionné "cinq films qui donnent envie d'être heureux le jour le plus triste de l'année". On y trouve Un Jour sans fin, Presque célèbre, Little Miss Sunshine, Arsenic et Vieilles dentelles et même Pretty Woman

Pourquoi ce conseil ? On ne va pas se mentir : le choix de ces films et vidéos est subjectif. Et on n'a peut-être pas envie de revoir Pretty Woman pour la 10e fois. Mais l'important, c'est de sourire ! Et, surtout, de ne pas prendre au sérieux cette histoire de jour le plus déprimant de l'année.

Vous êtes à nouveau en ligne