1er-Mai : le restaurant La Rotonde, associé à la victoire d'Emmanuel Macron, a été placé sous haute protection policière

Des membres des forces de l\'ordre protègent le restaurant La Rotonde, mercredi 1er mai 2019 à Paris.
Des membres des forces de l'ordre protègent le restaurant La Rotonde, mercredi 1er mai 2019 à Paris. (MAXPPP)

Plusieurs dizaines de CRS montaient la garde devant l'établissement, situé au début du parcours officiel du défilé. Il n'a pas été touché par les dégradations.

Interrogés la veille du défilé par l'AFP, les patrons de l'enseigne disaient craindre le "syndrome du Fouquet's". Le restaurant La Rotonde est devenu un symbole de la victoire d'Emmanuel Macron après que le candidat d'En marche a célébré dans l'établissement sa qualification au second tour de l'élection présidentielle. Il a été protégé par un impressionnant dispositif policier, mercredi 1er mai, lors du défilé organisé à l'occasion de la fête du Travail

Le restaurant, situé boulevard du Montparnasse (6e arrondissement) sur le parcours officiel du cortège, était concerné par l'arrêté de la préfecture de police l'obligeant à se barricader et à fermer pour éviter la casse. 

"On n'a pas peur des cortèges syndicaux mais des 'gilets jaunes' et des black blocs", résumait mardi Serge Tafanel, propriétaire de l'établissement depuis vingt-sept ans. Lors des manifestations contre la loi Travail en 2016, "on avait eu des vitrines cassées, mais là on craint que ce soit plus chaud", avait-il ajouté, avec en tête les images du Fouquet's, pillé et brûlé lors de l'Acte 18 des "gilets jaunes" le 16 mars. Protégé par plusieurs dizaines de membres des forces de l'ordre, le restaurant n'a cette fois pas été endommagé.

Vous êtes à nouveau en ligne