1er-Mai : indignation après le saccage de tout un quartier

France 2

Au lendemain des violences qui ont dévasté plusieurs commerces dans le quartier d'Austerlitz à Paris, riverains et commerçants sont sous le choc et constatent l'ampleur des dégâts.

Le quartier d'Austerlitz se réveille avec des cicatrices. La veille, lors des manifestations du 1er-Mai, des casseurs ont vandalisé de nombreux commerces et incendié des voitures. Un abribus est éventré, des dizaines de façades ont été taguées, un garage a été saccagé, comme en témoignent les carcasses de voitures qui jonchent le sol. Dans les étages, les habitants ont vu le feu au pied de leur immeuble, certains ont dû être évacués par les pompiers.

Gérard Collomb sur place

Plus loin, des patients attendent pour entrer dans un centre dentaire, en vain : la serrure a été arrachée, impossible d'ouvrir le volet métallique. Les patients entreront par le garage. À l'intérieur d'un restaurant aux vitres éclatées, on s'affaire à réparer tant bien que mal les dégâts de la veille. Le ministre de l'Intérieur est venu dans la matinée afin de constater les dégâts et d'éteindre la polémique naissante autour de la gestion de la situation par les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne