1er-Mai : Bordeaux sous haute surveillance

FRANCE 2

Mercredi 1er mai, des mesures exceptionnelles ont été prises à Bordeaux (Gironde). Une surveillance accrue qui met la capitale girondine au ralenti, entre commerces fermés et rues du centre-ville interdites d'accès.

D'un côté le défilé jaune et rouge et de l'autre l'envers du décor des barrières métalliques. Les cordons de forces de l'ordre protègent le Triangle d'or de Bordeaux (Gironde) et ses boutiques luxueuses mercredi 1er mai."Je suis pour la liberté de manifester, mais pas de casser", souffle un passant.

Entre étonnement et désolation

Toutefois le dispositif de sécurité ne dissuade pas les piétons et touristes de venir s'attabler aux terrasses. Non sans un certain sentiment mêlant étonnement et désolation du spectacle proposé. "Il y a de la police partout pour la fête des gens qui travaillent et qui est mondiale, je trouve ça un peu honteux", peste un riverain attablé en terrasse. Certaines rues sont désertes et pour les rares commerces ouverts, le flux est minime. "Le périmètre de sécurité freine le passage des clients, car c'est parfois bloqué et vraiment bloqué", confie Marine Teyssandier, conseillère de vente dans une boutique de boulangerie-pâtisserie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne