VIDEO. Le business du monstre du Loch Ness

L. DE LA MORNAIS, T. DONZEL, C. SCHOEN / FRANCE 2

Le mystérieux monstre fait vivre toute la population et toute l'économie du plus célèbre lac d'Écosse.

Cela fait bien longtemps que personne n'a plus affirmé avoir vu le légendaire monstre du Loch Ness. Rappel historique : le premier témoignage remonte à près de 1 500 ans. Saint Columbus, un missionnaire catholique irlandais, avait déjà fait état d'une vision sur les bords du lac en l'an 565 après JC.

La guerre des chasseurs de monstre

C'est le monstre qui fait vivre toute la population, toute l'économie et toute l'histoire du plus célèbre lac d'Écosse. Adrian Shine le cherche depuis plus de 40 ans. Ne l'ayant jamais vu, il a décidé d'ouvrir un musée, où il expose toutes ses recherches, et raconte toutes les légendes autour de l'étrange créature.

George Edwards, capitaine d'un bateau de promenade et d'exploration, ne supporte pas "l'exploitation commerciale" du propriétaire du musée. "Il n'a aucune qualification scientifique. Il a débarqué ici comme ça, s'est mis à parler du Loch Ness et a commencé à très bien gagner sa vie." Le capitaine a lui-même été au cœur d'une polémique, qui était en fait un canular. La concurrence est rude parmi les chasseurs de monstre.

Véritable mystère ou simple légende entretenue dans le but de faire vivre économiquement le lac ? Qu'importe. Il reste un bon prétexte pour découvrir ce paysage naturel rare. "Si on le trouvait, il n'y aurait plus de mystère, il n'y aurait plus rien. La chasse serait terminée", explique une touriste.

Vous êtes à nouveau en ligne