Utrillo, Valadon, Utter : trois peintres d'une même famille réunis en une exposition

Deux des tableaux exposés à Bessines-sur-Gartempe
Deux des tableaux exposés à Bessines-sur-Gartempe (A Abalo France 3 Limousin)

Bessines-sur-Gartempe, en Haute-Vienne, consacre jusqu'au 4 août une exposition à l'enfant du pays, l'artiste Suzanne Valadon mais aussi à son fils Maurice Utrillo et à son mari André Utter. 

Trois peintres, trois styles, une seule famille. Bessine-sur-Gartempes, la commune natale de Suzanne Valadon (1865-1938) en Haute-Vienne accueille une exposition consacrée à l'artiste mais aussi à son fils, Maurice Utrillo (1883-1955) et son mari, troisième peintre de cette rétrospective, André Utter (1886-1948).

La quarantaine de tableaux présentés au public s'accompagnent d'objets ayant appartenu aux trois peintres ainsi que des affiches, des livres et des lithographies. C'est donc à une approche artistique mais aussi personnelle que nous convient les organisateurs de cet événement.

Il y a des palettes, d'Utrillo et de Valadon, les tubes de peinture d'Utrillo, les pinceaux, ses médailles, il a eu la légion d'Honneur, la cape dans le film qu'il a tourné... ce sont quelques objets qu'on a et qu'on voulait mettre en plus des tableaux et des dessins sur l'exposition.Jacques Portefaix, association "Bessines Inspiration Valadon"

Il est rare de trouver autant d'artistes d'une telle qualité dans une même famille et cette exposition illustre bien la différence de style et d'inspiration de Suzanne, post-impressionniste, Maurice, Ecole de Paris, et André, peintre bien sûr, mais aussi l'homme d'affaires du trio. Pour être complet dans cette famille de peintres, il faudrait ajouter Lucie Valore (1878-1965), la femme de Maurice Utrillo, de cinq ans son aînée et qu'il a épousée sur le conseil de sa mère. Suzanne Valadon se demandait qui allait s'occuper de son fils après sa disparition !

Vous êtes à nouveau en ligne