Une surveillante de collège licenciée pour avoir joué la cougar dans un clip

Capture d\'écran du clip \"Fontaine de jouvence\" de Novia, avec Véronique Bonazzola (G.)
Capture d'écran du clip "Fontaine de jouvence" de Novia, avec Véronique Bonazzola (G.) (FRANCETV INFO )

La quinquagénaire y apparaît aguicheuse en robe de soirée et en bikini. Une attitude que le directeur estime "incompatible avec la raison morale" de l'établissement catholique de Juan-les-Pins.

"Quand j'ai accepté de tourner dans ce clip, à aucun moment, je n'ai imaginé que ça me coûterait mon emploi." Interrogée dans l'édition du jeudi 10 mai de Nice Matin, Véronique Bonazzola ne cache pas son désarroi. Après vingt ans de carrière en tant que surveillante au collège catholique Notre-Dame-de-la-Tramontane de Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), cette quinquagénaire a été licenciée pour "faute grave".

Son erreur a été de jouer le rôle d'une cougar, une femme d'âge mûr attirée par les hommes plus jeunes, dans le clip d'un rappeur niçois, Novia. Elle y apparaît aguicheuse en robe de soirée, et lascive en bikini dans un jacuzzi.

 

"Incompatible avec la raison morale" de l'école

Les élèves de son établissement se sont envoyés la vidéo et l'affaire a fini par arriver aux oreilles - et aux yeux - du directeur. Celui-ci juge le film "incompatible avec la raison morale" du collège, et a décidé de se séparer de Véronique Bonazzola.

Cette dernière est en tout cas persuadée d'être dans son bon droit. "C'est vrai que les paroles de la chanson sont crues mais moi, je n'y suis pas plus dénudée que lorsque je vais à la plage." L'affaire est désormais entre les mains des prud'hommes. En attendant la décision, prévue pour juin, les commentaires pleuvent sur YouTube. Certains jugent la décision de l'employeur "incompréhensible" quand d'autres trouvent que le film peut "choquer"

Vous êtes à nouveau en ligne