Un bar veut récupérer les 50 000 invités de l'anniversaire Facebook

Le groupe secret \"Fête Benjamin\" comptait plus de 32 000 membres le 24 avril 2012.
Le groupe secret "Fête Benjamin" comptait plus de 32 000 membres le 24 avril 2012. (TOOGA PRODUCTIONS / GETTY IMAGES)

Le propriétaire d'un bar invite les 50 000 personnes inscrites sur Facebook qui voulaient fêter l'anniversaire d'un ado dans le Puy-de-Dôme fin avril. 

Profiter du buzz pour faire son beurre. Un jeune homme de 24 ans organise vendredi 11 mai une fête dans son bar, à Aubière, dans le Puy-de-Dôme, pour tenter de récupérer une partie des 50 000 personnes qui s'étaient invitées à l'anniversaire d'un ado via Facebook

Fin avril, pour organiser une petite soirée à l'occasion de ses 14 ans chez ses grands-parents à Chamalières (Puy-de-Dôme), Benjamin a créé avec l'aide d'une amie un évènement secret sur le réseau social. Mais en quelques jours, l'évènement fait le tour de Facebook et 50 000 personnes s'invitent. Du coup, de peur que ces milliers d'invités se rendent réellement à l'adresse indiquée, le père de l'ado a porté plainte contre X.

Le papa est "ravi"

"N’allez pas devant chez Benjamin, venez plutôt faire la fête chez nous !" C'est l'appel lancé par la suite par Hugo Kasperski, propriétaire d'un bar à Aubière, relate Le Parisien. Actuellement, plus de 1 500 personnes ont prévu de participer à ce qui est baptisé le "projet x" sur Facebook. "Sans le vouloir, [l'ado] nous a donné un sacré coup de main. C’est une super opportunité. Puisque l’envie des gens de faire la fête est bien là et que l’anniversaire n’est plus annoncé sur Facebook, on s’est dit qu’on pouvait se servir de notre établissement pour compenser le manque…", explique Hugo Kasperski.

Cette récupération fait au moins un heureux, le papa de l'ado. "Je suis ravi que ce bar récupère l’événement à son avantage ! Tant que ça focalise l’attention ailleurs que sur nous, tant mieux !"

Vous êtes à nouveau en ligne