VIDEO. Didier Deschamps accusé de dopage par un spectateur à la télévision

Le sélectionneur de l\'équipe de France de football, Didier Deschamps, le 12 décembre 2014 à Paris au siège de la FFF.
Le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps, le 12 décembre 2014 à Paris au siège de la FFF. (FRANCK FIFE / AFP)

Sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+, un spectateur a lancé cette accusation alors que le sélectionneur de l'équipe de France de football était invité de l'émission.

"Deschamps était dopé !" Sur le plateau du "Grand Journal", l'émission phare de Canal+, une voix s'élève du public, vendredi 12 décembre et scande cette accusation alors que Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France de football, est l'invité.

"C'est un ami", grince le patron des Bleus. "Ça va, je crois qu'on a compris, merci", lance le présentateur Antoine de Caunes, décidé à faire taire l'importun. "Liberté d'expression", réplique l'accusateur. "Il n'y a pas que dans les stades qu'il y a des gens bizarres", plaisante Dédé. 

"Je n'ai pas à nier, je n'ai pas eu besoin"

Antoine de Caune lance le zapping. Au retour de cette parenthèse, il invite Didier Deschamps à s'expliquer. "Je n'ai pas à nier, je n'ai pas eu besoin", répond l'ancien international français. Didier Deschamps mais aussi Zinédine Zidane avaient dû faire face à des soupçons de dopage, lors du retentissant procès de la Juventus de Turin, le club italien où les champions du monde français évoluaient à la fin des années 1990, raconte Le Monde.

Sur Twitter, l'émission a rappelé les règles de bonne conduite à ses spectateurs.

Vous comptez assister à l'émission #LGJ ? La règle n°1 est : le hooliganisme est interdit. La règle n°2 est : le hooliganisme est interdit.

— Le Grand Journal (@GrdJournal) December 12, 2014
Vous êtes à nouveau en ligne