Une enquête des "Inrocks" accuse la société de production de Jean-Marc Morandini de pratiques douteuses lors de castings

L\'animateur Jean-Marc Morandini dans une studio d\'Europe 1, à Paris, le 19 mars 2015.
L'animateur Jean-Marc Morandini dans une studio d'Europe 1, à Paris, le 19 mars 2015. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Le magazine révèle les dessous du tournage d'une web-série produite par l'animateur d'Europe 1 durant lequel les acteurs ont dû jouer de nombreuses scènes de nu, voire explicitement sexuelles.

Animateur de longue date d'Europe 1 et nouvelle recrue de CNews (le nouveau nom d'i-Télé) à la rentrée, Jean-Marc Morandini fait l'objet d'une longue enquête des Inrocks (article payant) dans l'édition du mercredi 13 juillet de l'hebdomadaire. Dans cet article, le magazine s'intéresse au tournage d'une série en ligne, intitulée Les Faucons, produite par la société de l'animateur, Ne zappez pas ! production.

Cette web-série raconte le quotidien d'une équipe de foot et comporte de nombreuses scènes de nu dans les vestiaires. Plusieurs comédiens expliquent au magazine avoir été contactés, par mail, par une personne se présentant comme Catherine L., directrice de casting de la société. Ils accusent celle-ci de leur avoir demandé avec insistance d'envoyer des photos et des vidéos d'eux nus, voire, pour l'un des acteurs, une scène de masturbation.

"Il a pris des photos de moi nu"

Un acteur, Gabriel Picq, affirme avoir rencontré Jean-Marc Morandini, seul gérant de la société de production, en juillet 2015 : "Nous avons discuté de la série et de mon audition. A la fin, il m’a demandé s’il pouvait prendre des photos de moi nu, 'pour les besoins du casting'. J’en avais déjà envoyé à Catherine auparavant, mais j’ai accepté. Là encore, je pensais que c’était une procédure normale. Nous étions tous les deux et il a pris des photos de moi nu, avec son smartphone." 

En amont d'une seconde entrevue avec l'animateur, la directrice de casting aurait également suggéré à plusieurs reprises, selon Les Inrocks, que Gabriel Picq joue une scène de "vraie fellation". "Et vous vous sentez de faire ça avec JM ?", écrit Catherine L. Mais des doutes subsistent sur l'identité de l'auteur de ces messages. Remarquant que cette "Catherine" écrit souvent au masculin, des comédiens s'en sont étonné auprès de Jean-Marc Morandini, qui leur aurait expliqué, selon Les Inrocks, que la véritable Catherine L. avait quitté la société de production, mais que "les membres de l'équipe" se servaient toujours de son adresse mail.

Jean-Marc Morandini va porter plainte

Lors du tournage, entre septembre 2015 et avril 2016, racontent plusieurs acteurs, la production a demandé aux acteurs de tourner de nombreuses scènes parfois explicitement sexuelles, et ce à la demande de l'animateur, affirment Les Inrocks en citant un membre de l'équipe technique.

Le magazine assure aussi que les comédiens n'ont été payés et déclarés que pour quelques heures de travail seulement. Trois épisodes de la série ont été diffusés en ligne, mais les vidéos sont actuellement inaccessibles.

"Je vais déposer plainte", a affirmé Jean-Marc Morandini à l'AFP. La direction d'Europe 1 a également réagi, citée par Télérama : "La direction découvre cet article et les allégations qu'elle contient et dont elle ignore tout. Elle a interrogé Jean-Marc Morandini qui les dément formellement et qui l'a informée de son intention de porter plainte."

Vous êtes à nouveau en ligne