Les groupes France Télévisions, TF1 et M6 s'allient pour lancer Salto, une plateforme vidéo commune en ligne

Le siège de France Télévisions, le 4 septembre 2017, à Paris.
Le siège de France Télévisions, le 4 septembre 2017, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Cette plateforme, qui fonctionnera sur abonnement et sans engagement, a pour ambition de concurrencer les géants américains Netflix et Amazon.

France Télévisions, TF1 et M6 contre-attaquent face aux géants américains Netflix et Amazon. Les trois groupes ont annoncé, vendredi 15 juin, qu'ils allaient unir leurs forces et créer une plateforme vidéo en ligne commune, baptisée Salto. 

Cette plateforme dite OTT – c'est-à-dire accessible via internet, sur ordinateur, tablette ou smartphone, ou sur certains téléviseurs, tout comme Netflix ou Prime Video d'Amazon – fonctionnera sur abonnement et sans engagement. Elle "permettra de retrouver tous les meilleurs programmes de télévision (le direct et le rattrapage), mais aussi de découvrir des programmes inédits", indique le communiqué des trois entreprises.

Une alliance public-privé

Salto "proposera plusieurs formules d'abonnement pour tenir compte des besoins de chacun" et "s'articulera de la meilleure manière avec les plateformes gratuites existantes : MYTF1, 6Play et France.tv". La date de lancement et les tarifs n'ont pas été précisés.

France Télévisions, TF1 et M6 vont créer une société à parts égales pour ce projet. De telles alliances ont déjà été constituées aux Etats-Unis (Hulu) et au Royaume-Uni (Freeview). En novembre, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, avait relancé l'idée et plaidé pour l'émergence d'une "équipe de France de l'audiovisuel", capable de "devenir un champion européen qui pèse[rait] sur la scène mondiale".

Vous êtes à nouveau en ligne