Qui est Vanessa Burggraf, remplaçante de Léa Salamé dans "On n'est pas couché" ?

Capture d\'écran de la journaliste Vanessa Burggraf, lors d\'une émission sur France 24, le 4 mai 2016.
Capture d'écran de la journaliste Vanessa Burggraf, lors d'une émission sur France 24, le 4 mai 2016. (FRANCE 24 / YOU TUBE)

La journaliste présente actuellement une émission quotidienne de débats sur France 24. Elle remplacera, dès septembre, Léa Salamé dans "On n'est pas couché", sur France 2.

C'est un des nouveaux visages de l'émission "On n'est pas couché" diffusé sur France 2. La journaliste Vanessa Burggraf remplace Léa Salamé dès la saison prochaine, a confirmé l'animateur de l'émission Laurent Ruquier, lundi 30 mai. Agée de 44 ans elle présente actuellement une émission quotidienne de débats sur France 24. 

Laurent Ruquier a confié au Parisien les raisons de son choix : "L'été dernier, en pleine crise grecque, j'étais en Italie et je regardais France 24. Et je suis tombé sur Vanessa Burggraf que j'ai trouvée excellente. A la fois très belle, mais surtout très politique, très douée pour mener un débat". 

"La Rolls de France 24"

"Je suis ravie ! Un gros challenge et un gros boulot en perspective, a réagi la principale intéressée auprès du quotidien. Ruquier est le seul à savoir ainsi prendre ce risque, plutôt que de miser toujours sur les mêmes têtes". Vanessa Burggraf est originaire de Mulhouse (Haut-Rhin), détaille Le Parisien.

Elle a suivi une classe préparatoire hypokhâgne, khâgne. Elle est également diplômée d'un DEA de lettres et d'un DESS de sciences politiques. Elle a démarré comme assistante pour l'émission "Thé ou Café" sur France 2 avant de rejoindre la chaîne de télévision économique Bloomberg à Londres. La journaliste a ensuite été embauchée à TV5 Monde, où elle présentait les journaux, avant de rejoindre France 24 en 2006.

Le directeur de France 24 Marc Saikali ne tarissait pas d'éloges sur la présentatrice dans Le Monde (article payant), en septembre 2015 : "Vanessa ? C'est la Rolls de France 24 ! Maîtriser le 'breaking news' puis enchaîner sur l'animation d'un délicat débat en direct comme elle le fait, c'est vraiment fort."