La ministre de la Culture souhaite que la redevance audiovisuelle soit "déconnectée de la détention d'un téléviseur" en 2020

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, sort de l\'Elysée, le 11 juillet 2018.
La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, sort de l'Elysée, le 11 juillet 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)

Matignon a réagi auprès de BFMTV, affirmant que "le sujet n'est pas à l'étude". 

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a annoncé vendredi 14 septembre vouloir réformer la contribution à l'audiovisuel public. Elle veut que la redevance qui finance France Télévisions et Radio France soit "déconnectée de la détention d'un téléviseur". Une information qui semble démentie par Matignon,puisque selon BFMTV, le gouvernement précise que "le sujet n'est pas à l'étude". 

"Je souhaite qu'un débat soit ouvert sur la contribution à l'audiovisuel public" pour la moderniser et l'adapter aux nouveaux usages numériques, a précisé la ministre, lors du Festival de la fiction audiovisuelle de La Rochelle (Charente-Maritime). Son  objectif est que cette réforme soit adoptée dans "le projet de loi de finances pour 2020", qui sera présenté dans un an.

La ministre suit ainsi une recommandation du groupe de travail de la majorité sur l'audiovisuel public. "Le temps est venu de franchir le pas et d’assumer politiquement l’universalisation de la redevance", avait plaidé le groupe dans un rapport.

Vous êtes à nouveau en ligne