Mort de Philippe Gildas : "Il est parti comme il a vécu, avec classe", réagit Dominique Farrugia

Ce direct est terminé.

L'homme de radio et de télévision est mort à l'âge de 82 ans dans la nuit de samedi à dimanche.

C'est une figure mythique du petit écran qui disparaît. Philippe Gildas est mort à l'âge de 82 ans, a annoncé à l'AFP son ancien acolyte de "Nulle par ailleurs", Antoine de Caunes, dimanche 28 octobre. Ses anciens camarades rendent un hommage unanime au journaliste et à l'animateur, qui a connu une riche carrière à la radio et à la télévision. L'émission "Les Enfants de la télé", diffusée sur France 2, lui dédie un numéro spécial à partir de 19h15.

"L'immense tristesse" de Canal+. "Sa rigueur journalistique, sa curiosité insatiable, son humour et sa générosité nous ont offert de formidab’ et inoubliables moments de direct", peut-on lire dans un communiqué de la chaîne, dont Philippe Gildas a marqué l'histoire. La chaîne lui rendra hommage lundi 29 octobre à 17h45 en clair avec la diffusion d'Un homme formidable, réalisé par Michel Royer et raconté par Antoine de Caunes.

L'hommage unanime du monde de l'audiovisuel.  De nombreuses personnalités ont salué sa mémoire sur Twitter, comme Jean-Pierre Elkabbach qui s'est dit "bouleversé et secoué par la mort de Philippe Gildas, pour avoir longtemps travaillé à ses côtés : un grand Seigneur des médias et un Prince de l'amitié""Tu étais un modèle, un exemple pour toute une génération d'hommes et de femmes de notre profession", a salué l'animateur Jean-Pierre Foucault.

 "Merci à tous, ça réchauffe, ça fait du bien". Son épouse Maryse a réagi sur Europe 1. Elle a évoqué les 36 ans de "bonheur formidable" qu'elle a vécu avec lui et remercié les nombreuses personnalités qui l'ont accompagné dans la maladie. "J'avais un peu de doutes sur ce métier, je n'en ai plus, a-t-elle déclaré très émue. Il a été découvreur de talents et ils étaient tous là, ils sont venus le voir jusqu'au bout".

Franck Riester salue un "journaliste et animateur d'exception". "Philippe Gildas a su transgresser les codes, innover, faire rire et faire réfléchir, écrit le ministre de la Culture sur son compte Twitter. Par sa bienveillance, il a créé un lien d'affection avec les Français."

"La Tête et les Jambes", "La Chasse aux trésors", "Nulle part ailleurs"... Le journaliste a commencé sa carrière dans les années 1960, à RTL puis au sein de l'ORTF où il a présenté le journal. Il est ensuite passé de l'information aux divertissements, en présentant plusieurs jeux, puis en rejoignant Canal+ au milieu des années 1980. Il a marqué la chaîne avec "Nulle part ailleurs", où il partageait l'affiche avec la troupe des Nuls ou le duo ingérable formé par Antoine de Caunes et José Garcia.

Vous êtes à nouveau en ligne